forum

FORUM - FAQ - RECHERCHER - MEMBRES - GROUPES - MON PROFIL - INSCRIPTION - CONNEXION DECONNECTION

Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SGH Belgique - Phénoménes paranormaux en Belgique - Investigation paranormale belge et Belgique Index du Forum -> ZONE SPIRITUELLE -> DICTIONNAIRE DU PARANORMAL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dam's
Responsable SGH

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 6 173
Localisation: Brabant Wallon
Masculin Poissons (20fev-20mar) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 10:37 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Hello tout le monde,

Je vous propose ce petit cours sur l'etat lucide d'un rêve point de vue scientifique.
Pour commencer, nous allons faire un peu de citation !

"Nous connaissons trop peu les liens mystérieux qui unissent l'âme à la matière pour que l'anatomie soit notre guide dans ce que la psychologie a de plus subtil."

Hervey de Saint-Denys

"Le cerveau dont vous parlez, puisqu'il est une chose sensible, existe donc seulement dans l'esprit. Or je voudrais bien savoir si vous jugez raisonnable de supposer qu'une idée, une chose qui existe dans l'esprit, occasionne toutes les autres idées. Et si vous le jugez, comment, je vous prie, expliquez-vous l'origine de cette idée première, du cerveau lui-même ?"

Berkeley

L'étude scientifique du rêve lucide.
Avec le rêve, et de manière générale avec toutes les activités mentales, nous sommes dans le domaine de la subjectivité et pour un homme de sciences, épris de mesures et de précision, on pourrait penser qu'il y a pas vraiment matière à investigations. Toutefois, depuis les années 50, le sommeil et le rêve a fait l'objet d'études de plus en plus fines et poussées au fur et à mesure que de nouvelles technologies permettaient de mesurer l'activité du cerveau sous toutes ses formes.



Le rêve a ainsi été (et il est toujours, plus que jamais) un objet d'expérimentations pour la recherche en psychophysiologie, en neurobiologie, et de manière générale pour les neurosciences qui connaissent en cette fin de siècle un essor important lié à l'apparition de technologies surpuissantes permettant d'étudier le cerveau comme cela n'avait jamais été possible auparavant.



De ce fait, le cerveau est devenu une entité vénérée, et nombre de chercheurs ayant une orientation plutôt réductionniste, on tendance à tuer les mystères avec des explications qui n'en sont pas vraiment et croit pouvoir trouver dans le cerveau la réponse à presque toutes les questions.



Ceci étant dit, et pour fait une juste mesure, il faut reconnaître que l'étude du cerveau est passionnante à plus d'un titre et que si elle est effectuée avec un esprit ouvert, elle ne peut manquer de conduire de manière très vivante aux interrogations métaphysiques fondamentales, et à ressusciter toutes les questions relatives au commerce ultra-mystérieux qu'entretient la conscience et le cerveau , l'activité pensante et le cerveau.


Notre propos n'est pas ici de rentrer dans le détail des observations faites sur le sommeil et le rêve par les nombreuses équipes de chercheurs de part le monde.


Nous aimerions juste rappeler la "découverte" concernant l'état de rêve et les caractéristiques psychophysiologiques particulières qui lui sont associées. A l'état de rêve correspond un état d'activité (mesuré notamment par l'activité électrique) très particulier, distinct de celui qu'il présente durant le sommeil, et proche de celui qu'il manifeste durant l'état dit de veille.



Du fait que l'électroencéphalogramme d'un individu qui rêve est assez proche de celui d'un individu à l'état de veille, un chercheur français à proposé l'expression "sommeil paradoxal" pour désigner la phase du sommeil dans laquelle il a été établit que la grande majorité des rêves sont produits. Cette expression a fait date bien que les américains préfèrent parler de R.E.M sleep (R.E.M pour rapid eyes movements), car on observe effectivement dans cet état paradoxal une atonie musculaire générale à l'exception de la sphère oculaire; on emploie indifféremment l'une ou l'autre de ces expressions pour caractériser la phase du sommeil dans laquelle les rêves apparaissent en grande majorité.


Remarquons que dans au moins deux grandes traditions spirituelles, la tradition hindoue et la tradition tibétaine, ainsi que dans le sens commun, il est établi que nous fonctionnons sur un cycle à trois temps, le cycle veille/sommeil/rêve. On ne peut donc pas dire que la science est fait une découverte bouleversante pour la compréhension de la conscience humaine. Quant aux autres découvertes de la science concernant le sommeil et les rêves elles se bornent, pour la grande majorité, à établir des correspondances et des simultanéités d'occurrence entre des phénomènes mesurables, plus ou moins subtils. La tradition hindoue, dont on peut imaginer qu'elle est porteuse d'un savoir et d'une sagesse intemporelle (par opposition à la science qui oeuvre dans la mesure et dans le temps), ajoute à la description des trois états que sont la veille, le sommeil, et le rêve le fameux quatrième état, qui n'est autre que l'arrière-plan de conscience pure qui sous-tend et créé les trois autres. Ce quatrième état est un autre vocable pour ce que nous avons choisi de désigner par "l'éveil au miracle infini de la pure conscience de soi".



Signalons que notre propos n'est pas de tourner au ridicule l'étude scientifique du rêve, mais simplement de dire qu'elle n'invite pas la reconnaissance d'une ipséité pure, d'une ipséité mystique qui serait libératrice sur un plan existentiel, mais qu'elle aurait plutôt tendance, on l'a déjà dit, à enfermer dans le cerveau le miracle de la conscience humaine.
Cependant, la reconnaissance du phénomène du rêve lucide par la méthode scientifique pourrait-on dire (ainsi que de nombreux autres états non-ordinaires de conscience aujourd'hui largement étudiés) a introduit une nouvelle perspective dans la compréhension de la conscience humaine et de la conscience rêvante, en même tant qu'elle a amené un renouveau certain dans la recherche scientifique sur le sommeil et le rêve qui s'enlisait quelque peu dans ses méthodes et dans les limites de son approche .



A ce titre, il nous paraît intéressant de signaler ici comment le rêve lucide - qui est une expérience éminemment subjective - a pu être objectivée en quelque sorte, et ce par le biais des méthodes classiques de l'étude scientifique du sommeil et du rêve.


Un chercheur du laboratoire d'étude du sommeil et du rêve de l'université de Standford, Stephen Laberge, a eu l'idée de la possibilité pour un rêveur lucide expérimenté de signaler aux observateurs extérieur et aux dispositifs de mesure, alors qu'il se trouve au coeur du sommeil et au coeur du rêve, la réalité de son état vigile dans le rêve. Un rêveur pleinement lucide, alors qu'il fait l'expérience d'un monde très réel du point de vue de la vivacité de ses perceptions, se souvient des détails et des circonstances de sa vie de veille, peut penser et raisonner clairement, et peut agir délibérément.



La question était donc de savoir comment un rêveur pouvait communiquer cet état de fait aux chercheurs qui observent son corps endormi. La difficulté tenait donc au fait de trouver un moyen de communication alors que le corps entier est paralysé en raisonde la déconnexion du système musculaire. La solution a été pour le rêveur et pour ses observateurs de convenir d'une séquence particulière de mouvements oculaires que le rêveur se souviendrait de faire, une fois lucide dans l'état de rêve, pour signaler sa prise de conscience de lui-même en train de rêver.



Ceci est rendu possible, d'une part par le fait que dans le sommeil paradoxal le système musculaire qui permet de mouvoir les yeux est en état de marche, et d'autre part parce que le rêveur lucide peut mouvoir à volonté les yeux de son corps de rêve (le corps avec lequel il expérimente l'environnement de l'état de rêve) et qu'une correspondance existe entre les mouvements oculaires effectuées dans son corps de rêve et ceux qui sont observables sur son corps physique endormi. C'est ainsi qu'il a été montré qu'un rêveur conscient peut signaler, au sein de l'état de rêve (alors qu'il est dans "une autre réalité"), par des mouvements oculaires, vérifiables sur l'électro-oculogramme, sont état vigile et le cortège des facultés qui lui sont associées .


Parmi la grande variété des états de conscience non-ordinaires, le rêve lucide a un statut particulier notamment par sa richesse et l'épanouissement des potentialités subtiles qu'il amène, son accessibilité, et sa reproductivité.



Le fait pour la communauté scientifique d'avoir établi de manière satisfaisante l'existence du rêve lucide a permit d'une part, d'amener chez de nombreux chercheurs plus d'ouverture concernant un certain nombre de phénomènes (états de conscience non-ordinaires) qui lui sont plus ou moins connexes et qui tendent à conduire à une redéfinition des paradigmes scientifiques actuels qui ne peuvent pas intégrer ces phénomènes de manière satisfaisante, et d'autre part a contribué à donner plus d'intensité, une intensité peut être jamais égalé dans le monde scientifique, à des questions telles que : "Qu'est ce que la conscience ? Peut-on expliquer la conscience et comment ? La conscience a t-elle une fonction ? Quelle est la base neuronale pour la conscience ?".



Toute personne qui fait l'expérience du rêve lucide (et qui se met éventuellement à cultiver la chose), qui s'éveille dans un rêve, qui découvre la possibilité de contrôler la direction que prend le rêve, et qui vit des expériences tellement réalistes qu'elles remettent sérieusement en question la "réalité" de notre monde de l'état de veille. L'état de veille, dans lequel l'expérience du champ visuel prédomine, peut alors se voir relégué au rang d'une image mentale, d'un gigantesque hologramme , dotée de caractéristiques intersubjectives, et ceci ne peut pas manquer de conduire à des interrogations de type philosophique.



En fait, l'expérience du rêve lucide, éveille presque systématiquement tout individu qui l'a faite dans son intensité significative, à un questionnement métaphysique pouvant déboucher sur des intuitions libératrices. Que la science, avec sa blouse blanche et son microscope, se soit préoccupée du phénomène et qu'elle est permis de l'extraire d'une gangue de croyances inutiles et d'un paquet de superstitions est certainement un pas décisif dans la compréhension de la conscience.


L'intérêt porté par la communauté scientifique au rêve lucide, a amené un regain de considération et un éveil de l'intérêt pour certaines traditions spirituelles dans lesquelles le rêve lucide est une pratique à part entière, dont les étapes et la progression dans la pratique sont codifiées, et qui est intégrée dans une perspective métaphysique et sotériologique permettant de donner des points de repèresà l'adepte et une interprétation à certaines "expériences" qui, précisément, bousculent tous les repères de l'être-au-monde. Avant d'exposer quelques éléments sur la présence du rêve lucide dans des traditions spirituelles, nous aimerions faire encore une observation sur une question fort débattue dans le monde de l'étude scientifique du sommeil et des rêves : il s'agit de la fonction du rêve.



Les chercheurs tentent de trouver une fonction biologique au rêve comme on a pu en trouver une à la respiration et à la nutrition. De nombreuses théories ont été avancées, sans qu'aucune n'ai trouvé de support expérimental satisfaisant. Ainsi on pu voir dans le rêve une soupape de l'esprit, une purge du cerveau, un gardien du sommeil, un entretien des circuits neuronaux, ou encore le voir comme gardien de comportements spécifiques, comme adaptation psychosociale, comme facteur d'apprentissage. Toutes ses théories, remarquons-le encore une fois, font, dans leur formulation même, la part belle au cerveau.


La dimension spirituelle et cosmique, la dimension du mystère absolu de la conscience est écartée, et après cela, certains chercheurs s'interrogent sur la fonction du rêve en oubliant que cette question est du même ordre que celle de chercher une fonction à l'état de veille, à la vie et au miracle de la conscience et de l'esprit humain. Il y a, semble t-il, dans cet interrogation froide et aseptisée sur la fonction du rêve, la marque d'une fracture profonde de l'être humain technologique avec les profondeurs de son âme et de sa sensibilité. On pourrait imaginer sans peine le point de vue selon lequel, toute l'étude scientifique du sommeil et des rêves (avec son sérieux) ne serait, face à la lumière de la conscience et de la révélation, qu'une savante manifestation d'ignorance comparable à celle d'individus qui, pour comprendre ce qu'est une voiture et qu'elle est son utilité, feraient l'étude du bruit du moteur et de la température des gaz d'échappement.



Notre intention n'est bien sûr pas de faire le procès de la connaissance scientifique et de sa valeur, mais de remarquer que parfois, peut-être, certaines interrogations essentielles qui naissent de l'activité scientifique, débordent le champ de compétence de cette activité, et que lorsque cela n'est pas clairement reconnu, cela conduit à des explications qui n'en sont pas sur des questions qui - du point de vue d'intuitions essentielles - sont la marque de l'ignorance et de l'enfermement. Ceci nous paraît tout particulièrement vrai en ce qui concerne la question de la fonction du rêve.


Qu'en pensez-vous de ce cours ?
Merci de laisser un mot


Bien cordialement,
Dam's
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Mai - 10:37 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
orbe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 5 420
Localisation: province de namur
Féminin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 19:20 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

merci de ce partage dam's Okay
ORBE
Revenir en haut
elfe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2011
Messages: 1 399
Localisation: Ile de France
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 23 Mai - 14:20 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

merci dam's  Okay
Je me permets de signaler 2 documents concernant "l'éveil au miracle infini de la pure conscience de soi". : 
- Au coeur du rêve  (thèse d'Alexandre Quaranta autour de l'éveil au miracle de la pure conscience de soi)
- Sens et signification du rêve dans la culture Ambuun par M.Munzele ; pour celui-ci,, il existe une version électronique consultable.
Revenir en haut
Evidence
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 43
Localisation: Belgique
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 29 Juil - 10:05 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Merci du partage  Okay
_________________
Le message ci-dessus est particulièrement pertinent tandis que le suivant est un abject amas de stupidité.
Revenir en haut
BRUNO
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 1 942
Localisation: hyon
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 29 Juil - 18:47 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

peut on reelement expliquer les reves ? ca differe d(une personne a l'autre non ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Ange Déchu
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010
Messages: 11 243
Localisation: Québec
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 31 Juil - 18:50 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Non, car les bouquins qui donnent une définition des rêves, si tu as rêvé de ceci ça veut dire cela, c'est totalement illogique, car les rêves sont des choses personnelles, car ils sont constitués de nos propres souvenirs, nos propres peurs, de nos propres souvenirs du passé,  alors que ces bouquins en font quelque chose de général.  Nos rêves nous sont propre au même titre que nos empruntes digitales. 
Revenir en haut
orbe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 5 420
Localisation: province de namur
Féminin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 31 Juil - 21:59 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Ca c'est bien vrai, franchement le genre de livre comme par exemple le dictionnaire des rêves ben.... J'y crois pas Rolling Eyes
Revenir en haut
mirrorofsoul
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 687
Localisation: Metz (57)
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 09:45 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Oui vous avez raison les filles , un livre qui parle des rêves fait forcément une généralité. Pour pouvoir interpréter correctement un rêve , c'est la personne qui rêve elle-même qui est le mieux placé ! Tu peux te servir des livres comme une base , puis tu compares ce qu'il dit avec l'histoire de la personne et éventuellement tu fais un lien , mais des fois il n'y a aucun rapport , il faut alors interpréter un peu comme un psychologue
_________________
Revenir en haut
mirrorofsoul
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 687
Localisation: Metz (57)
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 09:51 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

Je cite un bouquin intitulé "l'univers des rêves" :

"Les songes sont personnels au rêveur , pourtant on observe des images et des thèmes oniriques communs à de nombreuses personnes , issues parfois de cultures très différentes. Les rêves de vol plané , de chute , de perte de dents ou de cheveux , de mort , de poursuite , entre autres , reviennent fréquemment. Ils se relient à des symboles inscrits dans un inconscient collectif."

_________________
Revenir en haut
mirrorofsoul
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 687
Localisation: Metz (57)
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 09:52 (2011)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ? Répondre en citant

De tous les livres que j'ai lu , celui-ci est très bien. Il n'apporte pas de réponses précises (puisque impossible) mais offre des pistes de réflexion et envisage plusieurs solutions. Je le conseille à ceux qui s'intéressent aux rêves
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:37 (2017)    Sujet du message: Qu'est-ce un rêve point de vue scientifique ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SGH Belgique - Phénoménes paranormaux en Belgique - Investigation paranormale belge et Belgique Index du Forum -> ZONE SPIRITUELLE -> DICTIONNAIRE DU PARANORMAL Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
           

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

PUBLICITES



 

Service informatique - dépannage informatique - réparation informatique - brabant-wallon et Bruxelles - Intervention informatique professionnelle
Dépannage informatique Wavre et brabant-wallon
Blog informatique - depannage en brabant-wallon, namur, charleroi et bruxelles - vente materiel informatique
Boutique et magasin en ligne informatique , laptop, ipad accessoires, iphones, livraison gratuite en belgique, moins cher de belgique
Service plomberie plombier depannage chauffagiste debouchage bruxelles brabant-wallon pas cher moins cher entretien chaudiere

  Boutique fetichiste Sexy  Boutique de bijoux Sexy  Boutique lingerie sexy  Boutique de DVD's Sexy  Boutique librairie Sexy  Boutique Sexshop

technicien informatique domicile brabant wallon

informaticien a domicile brabant wallon - wavre - jodoigne - ottignies