forum

FORUM - FAQ - RECHERCHER - MEMBRES - GROUPES - MON PROFIL - INSCRIPTION - CONNEXION DECONNECTION

Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SGH Belgique - Phénoménes paranormaux en Belgique - Investigation paranormale belge et Belgique Index du Forum -> ZONE SPIRITUELLE -> VOS TEMOIGNAGES ET VOS VECUS SUR LES PHENOMENES PARANORMAUX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
orbe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 5 420
Localisation: province de namur
Féminin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 21:08 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

Coucou les amis,

Voici quelques semaines que je ne montre pas ou peu le bout de mon nez sur le forum, après cette absence je me dois de vous donner quelques explications et vous conter mon expérience.
Certains d’entre vous savent que ma belle-mère est décédée le 1er juin 2011.
Et bien mon beau-père lui est allé rejoindre ma son épouse le 6 septembre.

Il y a de ça plus d’un mois et plus exactement le 1er aout mon beau-père (que je vais appeler papy durant tout mon texte) rentrait à l’hôpital après avoir fait un AVC (accident vasculaire cérébral). 2 jours après son hospitalisation il refait 2 AVC coup sur coup ! Condamné à une tétraplégie passagère (4 membres paralysés) à ne plus savoir dialoguer avec la parole. Il commence aux fils des jours à se laisser aller. Il n’a plus goût à la nourriture et commence à avoir le regard dans le vague. Les médecins décident de lui placer une sonde nasaux gastrique. Pendant 2 semaines on le nourrit comme cela. A la fin de ses semaines une réunion est organisait avec le corps médical et les enfants pour décider du sort de papy. Les médecins expliquent qu’on lui laisse encore une semaine pour essayer de voir une amélioration de sa part sinon ils arrêtent TOUT ! Les enfants doivent malheureusement se conformer à la décision.

Durant cette semaine fatidique on lui enlève sa sonde gastrique et on essaye de le nourrir. A savoir que lorsque une personne reste sous sonde, le mécanisme de déglutition est affaiblit (et surtout pour une personne qui a eu un problème au cerveau). Les jours passent et rien !
Je décide et me renseigne pour essayer de le reprendre chez moi (car je sais que la fin est proche.)J’en parle tout d’abord à ma petite maman spirituelle qui est Ange Déchu lol. Et j’en parle à ma chef infirmière pour voir si je peux prendre le reste de mes congés payés et adapter mon horaire pour la fin du mois. C’est ok. J’en parle alors à mon mari est ma belle sœur qui au début sont un peu retissant. Mon mari à peur que ça ne fonctionne pas et que je me fatigue. Ma belle sœur est d’accord elle et mon beau frère avec. Je pense à ma belle –mère qui est décédée dans sa chambre d’hôpital sans avoir à son chevet constamment quelqu’un près d’elle.

Donc une course contre la montre commence pour avoir tout le matériel (matelas alternating, pompe à morphine, et matériel pour le nursing). 3 jours avant son arrivée j’étais déjà sur les rotules ! En sachant que je travaillais de 7h à 13h et qu’après je devais passer des coups de téléphone à gauche à droite pour le transfert de papy pour la vente de la voiture de papy, la livraison du matelas alternating, la résiliation des différentes assurances, etc….

Le 31 août à 13h30 j’arrive de mon dernier jour de travail en même temps que l’ambulance qui amenait papy et marc qui l’accompagnait (mon mari). A la sortie de l’ambulance papy (qui avait retrouvé l’autonomie de son côté droit, lève son bras vers sa figure pour ce protéger du soleil, un sourire ce dessine sur ses lèvres. Je m’approche de lui et lui tient la main en lui expliquant que c’est moi qui vais m’occuper de lui, il me serre la main et me la secoue et me regarde droit dans les yeux. Pour moi c’était un merci. Nous l’installons dans notre chambre dans notre lit.

A partir de ce moment je suis devenue son infirmière et sa confidente. Je le lavais et le chouchoutais. Je le massais, lui parlais, le rafraîchissais, le rasais. Mon mari à toujours voulut être présent lors de toutes les toilettes et quand je le lavais marc lui remémorait des souvenirs du passé. Papy le fixait et le regardait avec un regard qui gênait même mon mari. Mais mes chers amis qu’est ce que j’ai pu trouver comme négligences de la part des infirmières qui lui faisaient soit disant sa toilette. Pour ne vous citer que quelques exemples qui m’ont fort marqué je vous en ferai part de trois.
1) Pour sa toilette intime, je lui décalotte son pénis est remarque qu’il a des peaux blanches et qu’il est rouge sang sur le gland.
2) Un jour avec l’aide de l’infirmière à domicile nous lui avons retiré de son arrière gorge une peau d’un diamètre proche du 15 cm.
3) On lui avait laissé ses sonotones (appareils auditifs) dans les oreilles sans lui laver et en ne lui remplaçant pas ses piles.
Tant de choses qui ne me rendaient pas fière de pratiquer ce métier !!

Pour parler du traitement de papy il a commencé par 10 mg de Morphine, 10 mg de Scopolamine (pour liquéfier ses sécrétions) dans la pompe à morphine. Ne se nourrissant plus et ne s’hydratant plus des douleurs ce marquaient sur sa figure. Pour finir il en était arrivé à 30 mg de Morphine, 30 mg de scopolamine et 20 mg de Valium car il avait de sérieux spasmes musculaires. J’étais même habilité à lui administrer des entre-doses de Morphine s’il était douloureux. J’ai eu recours à l’injection 2 fois et je dois vous dire que ça me foutait le trouillométre à zéro à chaque fois que je devais le piquer. Non pas parce que je ne savais pas piquer mais plutôt que je lui envoyais une dose en plus qui le faisait s’éteindre de plus en plus vite.
Durant les jours qui ce sont suivit je passais le plus clair de mon temps auprès de lui, je dormais avec lui une fois sur deux la nuit en lui tenant constamment la main et lui prenais la tension 2 fois sur la nuit (02h30, 05h30), Son système de thermorégulation commençait à flancher, il avait de la fièvre et nous devions lui mettre assez souvent des gants de toilette froid sur le front.
Vers les dernières jours sa respiration ce faisait de plus en plus forte et on entendait bien qu’il pompait. Le 5 septembre après sa toilette je constate que son abdomen est tout gonflé et dur. J’ai pensé à un globe vésical mais il urinait toujours donc pas ça ! J’appel le docteur et il me dit que c’est ses intestins qui se tordent dû à l’absence de nourriture, il augmente son valium. En me disant bien que ça ne peut qu’activer sa perte. Je le regarde et lui dis « ce n’est pas plus mal car je veux plus le voir souffrir » Il me fait comprendre qu’il y a un moyen mais… Il me dit d’en parler avec mon mari. Bien sur je lui en parle et en parle avec Ange Déchu qui me dit que ce serai un meurtre (je m’en doutais !!!) Donc je décide malgré ma douleur de laisser faire. Le soir avant d’aller dormir, je prends sa tension est il n’avait plus que 9, la nuit 8,5.
Le matin je dis à mon mari que ça sent la fin. Que si je vois qu’il descend trop bas je le rappellerai pour qu’il revienne. Vers 13h 7 de tension. Je reste près de lui et lui tient la main en lui caressant et en lui parlant. A 15h50 je dois aller chercher ma fille à l’école je lui dis que je pars 10 minutes pour aller chercher Maëva et que je reviens tout de suite. Je plonge donc mon regard dans le sien et lui dis « papy si durant mon absence vous décidez de lâcher prise et d’aller rejoindre Anna. Nous en serons contents. Laissez derrière vous vos douleurs et libérez-vous, nous sommes tous d’accord de vous laisser partir et nous vous aimons plus que tout. Maintenant si vous n’y arrivez pas je serai cette nuit près de vous pour vous tenir la main et vous accompagner devant les portes, je vous en fais la promesse, je vous aime papy » Et je lui dépose un baiser sur le front. A 16H05 je rentre et je reviens dans la chambre, là je constate que papy ne respire plus mais j’attends quelque instants car il me faisait déjà depuis des jours des apnées. Mais après quelque temps je m’approche des lui et pose mon oreille sur sa poitrine, n’entendant plus son cœur je réalise qu’il s’en est allé, je le serre tout contre moi et me lâche tout doucement en le remerciant et en le félicitant de nous avoir laissé. Pendant bien 5 grosses minutes je ne sais le lâcher, la pression devait retomber. J’entends alors mon mari se garer avec son véhicule je quitte la chambre et m’approche de lui avec les larmes sur les joues. En me voyant il me dit « c’est la fin » Nous allons a nous deux et j’appelle Maëva avec nous et lui explique. Elle dit en regardant ce corps sans vie « papy je t’aime, tu vas aller briller dans le ciel avec mamy « elle me regarde et me serre dans ses petits bras.
Je préviens l’infirmière et le doc et leur dit de me laisser 1 heure seule avec papy (je veux qu’on me foute la paix !!) Mon mari à tenu à faire la toilette mortuaire avec moi, un dernier hommage à son papa.

Voilà les amis, maintenant je sais que les 3 enfants vont scinder la part qui leur revienne en 3. Moi je ne veux rien de matériel (mis à part ce que je leur ai offert de leur vivant).Pour ma part j’ai eu la plus belle chose que personne ne pourra avoir ! Juste papy ! Son regard, sa main dans la mienne, ses sourires, et sa présence. Rien ne pourra égaler ce que j’ai vécu ! Et maintenant quand je me réveille la nuit je me tourne vers la côté de papy et je ne le vois plus (non pas que je ne voulais plus de mon mari lol) mais c’est que de vivre presque 24h24 à veiller papy pendant 1 semaine, laisse des marque profonde dans son âme !!
Papy est décédé le 6 septembre à 16h10. Bien sur que j’ai eu encore des contacts d’après mort mais ça…. C’est une autre histoire !
ORBE
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Sep - 21:08 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cali
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2011
Messages: 1 956
Localisation: Belgique
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 21:21 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

je en sais quoi te dire ni quoi repondre Orbe
juste que tu es qlq 1 d exeption car peu de personne sont capable de faire ce que tu as fais .
je te tire ma reverence ma belle
les chocottes en injectant la morphine, ben oui mais aprés on s habitue comme le reste ,les negligences tu as surement raison mais ce ne st qu un triste constat au quotidien et cette revolte qu el on ressent alors est indescriptible, je connais

bref, tout ceci pour te dire que tu es formimi ma chtite orbe
Revenir en haut
MSN
mirrorofsoul
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 687
Localisation: Metz (57)
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 22:02 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

C'est tellement triste et beau à la fois...
Je sens la femme d'exception que tu es à travers tes écrits , et je souhaite à toute personne proche de la mort d'avoir quelqu'un comme toi dans son entourage ...
Si un jour tu t'en sens l'envie , racontes nous ce qu'il s'est passé après
Je te fais pleins de gros bisous , douce Orbe
_________________
Revenir en haut
1510
Membre nolimite

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2011
Messages: 209
Localisation: liège
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 22:29 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

mes condoléances à toi et à ta famille:( c'est beau l'accompagnement que tu lui as offert!
Revenir en haut
Ange Déchu
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010
Messages: 11 243
Localisation: Québec
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 03:54 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

Orbe, femme exceptionnelle, je pense l'avoir toujours su.

Un jour, sur msn, je la sentait terriblement triste et a la fois en colère contre les infirmières qui devaient en principe prendre soins de Papy, elle me décrivait combien Papy souffrait, que ses talons avaient des plaies de pressions, qu'il n'était jamais rasé, qu'on ne prenait pas soin de lui, et c'est là que j'ai demandée a Orbe: Et si tu prenais Papy avec toi a la maison, chez toi? C'est alors qu'Orbe m'a dite qu'elle avait pensée exactement la même chose. Jamais je ne lui aurait parlé de ce projet si je ne l'avait pas sentie capable d'assumer la situation. Je ne me souviens plus trop avec exactitude notre discussion ( Je ne conserve jamais les logs Sad ) Mais en gros Orbe ne savait pas trop comment annoncer a son mari qu'elle voudrait prendre Papy avec elle, je me souviens de son stress par contre.

Bizarrement , je me sentais concernée, investi un peu comme si c'était mon Papy, j'avais toujours hâte qu'Orbe se connecte a msn pour avoir des nouvelles de Papy, comment il avait passé la nuit, si il avait mal...le soir, lorsque je me couchais, je pensais sans cesse a ce Papy que je ne connaissais pas, son état était très important pour moi.

Je priais pour ce Papy et pour Orbe aussi, pour qu'elle puisse recevoir du soutient , de l'énergie positive, car ce n'est pas que de veiller un mourant, c'est de prendre soins de lui 24 hrs / 24 , de dormir avec lui en lui tenant la main, c'est de faire sa toilette, c'est de lui parler, le soutenir, le rassurer....


Je savais qu'Orbe allait donner du 200% pour ce Papy qu'elle aimait tant, je savais que Papy serait entre de bonnes mains et qu'il ne manquerait de rien, je savais que c'était important pour Papy de terminer son incarnation auprès des siens, de ceux qu'il aime car il ne faut pas se le cacher, Papy a dû trouver ça bien difficile de voir sa femme a l'hôpital, avec des inconnus pour prendre soins d'elle, Papy ne parlait pas, mais Ô combien il a dû être heureux de finir ses jours entouré d'amour et de bons soins.

Orbe a fait ce que peu de gens auraient fait...elle l'a fait par amour et cela lui sera rendu au centuple le moment venu.
Femme d'exception, femme de coeur, femme pleine d'amour de compassion et d'oubli de soi . Je n'ai jamais vu une personne évoluer spirituellement aussi vite et en si peu de temps, je dois reconnaitre que je suis impressionnée par cet avancement. Par son évolution, elle guide son mari vers une très grande ouverture, car sans Orbe, son époux n'aurais jamais vécu ces deux deuils aussi sereinement. Elle est un peu son Guide personnel, sa référence, son phare, sa lumière, donc, il a beaucoup de chance d'avoir auprès de lui un esprit aussi bon, dévoué et plein d'amour..

Je lève mon chapeau a Orbe pour son dévouement, sa patience, sa compassion, son amour, et a Marc pour avoir fait confiance a son épouse, de lui avoir confié son père, c'est une très grande marque de confiance et d'amour. Marc  a un bel avenir spirituel auprès d'orbe, il s'est ouvert au décès de sa mère, puis cela lui a permis de mieux accepté le départ de son père , sachant que rien n'est fini, que la mort du corps physique ne met pas un terme a ce que Papy et Mamy ont été, ils conservent toute leur conscience, leurs souvenirs, leurs émotions, leurs sentiments, ils sont intacte, mais sans leur corps physique. Papy et Mamy sont des âmes soeur, et cela depuis plusieurs incarnations, donc, lorsque l'un part, l'autre quitte peu de temps après, car les âmes soeur ne vivent pas l'un sans l'autre. Je pense qu'Orbe en est pas  a sa première incarnation auprès de Papy et Mamy...

Auprès d'Orbe, Marc vivra de belles expériences paranormales et elle saura le guider, j'ai confiance.



Et puis....fuck la belle soeur.
Revenir en haut
belle des champs
Membre nolimite

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 482
Localisation: nord pas-de-calais
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 07:24 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

orbe, c'est merveilleux ce que tu as fait. donner de ton amour, ta dévotion à ton beau-papa. ton récit m'a bouleversé, j'en ai encore les larmes qui me montent.
tu es empli d'amour, de volonté, de compassion, de dignité. il n'y en a pas 2 comme toi.

je présente à toi et à ta famille mes sincères condoléances.
je t'embrasse bien fort.
Revenir en haut
elfe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2011
Messages: 1 399
Localisation: Ile de France
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 15:07 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

Orbe a fait ce que son coeur gros comme ça, lui a demandé de faire et on ne peut que la féliciter d'avoir pris soin de son beau-père.
Je sais que ton beau-père a eu des instants privilégiés avec toi et qu'il sera toujours près de toi.
Je t'envoie mille bisous.
Revenir en haut
Ange Déchu
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010
Messages: 11 243
Localisation: Québec
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 20:13 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

( Je me suis permise de déplacer ce sujet dans cette catégorie, il sera beaucoup plus visible ) 
Revenir en haut
orbe
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 5 420
Localisation: province de namur
Féminin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 14:13 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

Je reviens sur ce sujet pour remercier les membres pour leur réponse. C'est super réconfortant de vous lire Wink

Oui j'ai pu lui donner du bonheur dans ses derniers moments, et à ses enfants et ses proches la satisfaction qu'il était bien entouré.
Bien sur il y a toujours un revers à la médaille....
Et j'en paye le prix pour l'instant Wink
Encore un tout grand merci de m'avoir lu.
Revenir en haut
Ange Déchu
SGH - VIP

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010
Messages: 11 243
Localisation: Québec
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 15:09 (2011)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun Répondre en citant

Que veux-tu dire par tu en paies le prix?? 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:25 (2017)    Sujet du message: Cohabiter avec la mort... Expérience hors du commun

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SGH Belgique - Phénoménes paranormaux en Belgique - Investigation paranormale belge et Belgique Index du Forum -> ZONE SPIRITUELLE -> VOS TEMOIGNAGES ET VOS VECUS SUR LES PHENOMENES PARANORMAUX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
           

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

PUBLICITES



 

Service informatique - dépannage informatique - réparation informatique - brabant-wallon et Bruxelles - Intervention informatique professionnelle
Dépannage informatique Wavre et brabant-wallon
Blog informatique - depannage en brabant-wallon, namur, charleroi et bruxelles - vente materiel informatique
Boutique et magasin en ligne informatique , laptop, ipad accessoires, iphones, livraison gratuite en belgique, moins cher de belgique
Service plomberie plombier depannage chauffagiste debouchage bruxelles brabant-wallon pas cher moins cher entretien chaudiere

  Boutique fetichiste Sexy  Boutique de bijoux Sexy  Boutique lingerie sexy  Boutique de DVD's Sexy  Boutique librairie Sexy  Boutique Sexshop

technicien informatique domicile brabant wallon

informaticien a domicile brabant wallon - wavre - jodoigne - ottignies